Une image peu nature… mais pourtant.

L’île de Gran Canaria n’est donc pas à négliger, bien sûr si le sud de l’île et en particulier le secteur de Maspalomas est largement urbanisé et tourné vers le tourisme balnéaire de masse, il reste bien des coins de nature merveilleux à explorer en toute tranquillité.

C’est dans la partie centrale et Ouest de l’île que l’on trouve les plus beaux sentiers, sans pouvoir les citer tous, nous en retiendrons en particulier deux. Un premier coup de cœur pour les crêtes de Alta Vista, un nom consacré et un parcours fort agréable qui se déroule dans la forêt de pin canarien. Un parcours, très panoramique qui offre en plus la possibilité d’admirer au loin la silhouette imposante du volcan Teide, situé au-delà de l’océan.

  • gran canaria

    El Teide en toile de fond

    depuis le chemin des Azulejos
  • La ventana del nublo

  • Flore endémique des Canaries 

    Paysages de la côte est
  • A droite ou à gauche ?

  • Flâneries dans Agaete

  • gran canaria

Ce qui caractérise les randonnées sur l’île de Gran Canaria, ce sont la présence dans le paysage, de nombreux « roque », des anciennes dykes volcaniques qui donnent au centre de l’île un relief très montagnard, où vous découvrirez également des petits villages blancs au charme incomparable.
Le second itinéraire à conseiller est celui qui vous conduit à la plage sauvage de Guíguí située sur la côte Ouest de l’île, vous pouvez le réaliser en aller-retour au départ de la vallée de Tasartico ou bien réaliser la traversée intégrale depuis La Aldea de San Nicolas de Tolentino , seule contrainte vous devrez utiliser la « guagua » pour retourner à votre point de départ.

gran canaria

La magnifique côte de La Aldea, dans l’Ouest de Gran Canaria

gran canaria

En chemin pour la magnifique plage du bout du monde de Guï Guï

Gran Canaria, c’est aussi la montagne

L’île culmine tout de même à 1951 m au Pico de las Nieves, ce qui en fait la troisième élévation de tout l’archipel, derrière El Teide à 3718 m et le Roque de Los Muchachos à 2426 m sur l’île de La Palma.

Grand canaria, VTT, via ferrata et escalade

Le relief montagneux de l’île se prête à merveille au VTT, depuis les sommets vous n’aurez que l’embarras du choix pour rejoindre les villages par pistes et sentiers plus ou moins techniques.
L’île compte aussi quelques itinéraires de via ferrata, répartis au sud de l’île dans le secteur du barranco el Berriel ou encore dans le parc naturel de Tamadaba avec l’itinéraire la Guagua, de quoi ravir les passionnés de ce sport à mi-chemin entre escalade et randonnée.

gran canaria

Le caractéristique Roque Nublo, situé au centre de l’île.

gran canaria

La spectaculaire via ferrata Jesus Beitia, dans le sud de l’île.

Les amateurs d’escalade sportive seront eux aussi comblés en visitant les différents spots que recèle l’île. Les amateurs de boulder se retrouvent sur le site de Mogan pour résoudre une bonne centaine de problèmes; pour la grimpe en falaise direction Roque Nublo, Tamadaba, El Cenobio ou encore La Candelilla, pas moins de 750 voies répertoriées, réparties sur une quinzaine de sites.
L’île accueille également chaque année une épreuve de trail running de niveau international, la Transgrancanaria, une série de courses nature de différentes distances avec, entre autres, un ultra de 125km avec 8500m de dénivelé positif, signe que nous sommes bel et bien dans une île montagneuse, disposant d’un réseau de sentiers de grande qualité.

Capitale insulaire Las Palmas de Grand Canaria est un port très actif, qui accueillit en son temps Christophe Colomb en personne. C’est dans le centre historique à deux pas de la cathédrale de Santa Ana que vous pourrez découvrir la « Casa de Colomb ».

Bref ne ratez pas sur vos aprioris et partez à la découverte de cette île de Gran Canaria

Choisissez votre séjour sur l’île de Gran Canaria