Alegranza, Montaña Clara…

Chères lectrices, chers lecteurs, rassurez-vous nous n’avons pas perdu la boussole et encore moins la tête en publiant une rubrique dédiée à ces îles des Canaries, dites secondaires.

Secondaires, quel vilain mot, car elles forment tout de même avec La Graciosa, l’archipel de Chinijo. Archipel qui prolonge les terres au-delà de l’île de Lanzarote. Et c’est justement au bout de Lanzarote, lorsque que le voyageur arrive au Mirador del Rio, lorsque le visiteur s’enivre du merveilleux paysage, que les appareils photos crépitent, que ces îles deviennent tout à coup de premier ordre. Mais le touriste pressé de découvrir seulement l’essentiel est déjà reparti, le voyageur avisé, lui, prendra le ferry pour se rendre à la Graciosa, un jour, voire deux, il trouvera même le moyen de s’approcher de Alegranza ou de Montaña Clara.

  • Randonnées naturalistes

    Découverte de la flore endémique et de l’avifaune 
  • alegranza

    Archipel de Chinijo

    Le ferry pour la Graciosa
  • Randonnées dans l’archipel sauvage

    La caldera de Alegranza, 289m de hauteur
  • Vue panoramique à 360° 

    Sur l’île de la Graciosa
  • Les plages de sable fin

    Playa de la cocina, playa de las conchas…
  • alegranza

En les citant dans cette rubrique de présentation des îles, nous ne voulions pas, bien sûr, les laisser dans l’oubli, les passer sous silence, les reléguer au rang des petits îlots, bien sûr elles sont modestes, pas habitées, pas visitées, elles n’intéressent pas le visiteur lambda, le randonneur qui a acheté son circuit dans une prestigieuse agence de trekking, n’en saura probablement rien, lui aussi….ainsi va la vie des petites îles sans grade.

Mais si elles ont toutes leur importance dans les paysages et les panoramas captés par les appareils numériques, elles sont surtout sur le plan de l’histoire naturelle des îles Canaries, d’une importance capitale, ayant permis des ponts inter-îles, pour la colonisation des plantes et des espèces animales.

Et si vous participez à un de nos treks encadrés dans les îles de l’archipel des Canaries, vous en découvrirez d’autres des îles oubliées, Amancay, Dacia

Celles-là ont disparu au fond de l’océan, mais elles furent un temps de leur histoire, des terres émergées, bien réelles et c’est en partie grâce à elles que vous pouvez aujourd’hui admirer les plantes et fleurs endémiques des Canaries et les espèces animales qui y vivent.

Nous leur devions bien, vous en conviendrez, un petit hommage, un petit clin d’œil, merci d’avoir pris le temps de lire l’intégralité de cette rubrique. Oups, nous avons oublié de vous parler de l’ Islote de los Lobos !!

alegranza

Puertito Isla de Lobos

Playa de la Concha de los lobos

Las lagunitas